Sesen Haili
Praticienne en Psychopédagogie positive à Nantes

Les Super-Pouvoirs de l'Hypersensibilité

"De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités”. Benjamin Parker, Spiderman

Cultiver ses propres super pouvoirs implique d’être responsable de soi-même. A travers ses besoins, c’est respecter son rythme et son énergie, dans le but de contribuer au monde.

Les hypersensibles ont une faculté sur les 5 sens (La vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe, le goût) et les émotions (La peur, la joie, la tristesse, la colère), de capter les vibrations du monde extérieur de façon plus intense que la plupart des gens, d’où la difficulté d’être compris, écouté, et parfois même d’être pris au sérieux quant à leur réaction face à certaines situations. 

En retour ils entendent certaines réflexions telles que “ tu exagères” ou “tu es un peu trop susceptible” reflétant une immaturité.

L’hypersensibilité est simplement un mode de fonctionnement dans le comportement d’un individu.

Le point neuro-scientifique

Notre cerveau est composé de 3 grandes parties :

Le Reptilien 

La partie la plus ancienne de notre évolution, il assure la fonction de nos besoins vitaux tels que le battement de notre cœur, le sommeil, la respiration sans avoir besoin de réfléchir.

Le Limbique

Il est le siège de nos émotions, connu pour jouer un rôle dans la mémoire, la motivation, c’est grâce à cette partie que nous développons des sentiments, de l’empathie et que l’on mémorise mieux si on implique les émotions.

Le système limbique traite les informations qu'il reçoit et détermine à transmettre ou pas à la troisième partie le Néocortex. 

Le Néocortex

Il occupe 80% du cerveau et arrive à maturité vers l'âge de 20 ans. C’est la partie la plus récente notre évolution. Cette partie nous permet d’analyser, d’anticiper, d’organiser, faire des choix, argumenter, il est aussi impliqué dans le processus de mémorisation. Le néocortex est dépendant. Il ne peut pas traiter une information tant que la partie limbique de lui a pas transmis.

Ainsi pourquoi, nous éprouvons parfois la difficulté de prendre une décision ou de raisonner lorsque nous sommes bloqués dans une émotion, il y a comme un court-circuit dans notre cerveau qui nous empêche de relativiser, prendre du recul pendant un moment de colère ou de joie.

C’est une question de temps que l’information circule dans le cerveau et que le court-circuit ne soit rétabli. Raisonner un enfant ou même un adulte pendant un excès de colère est inutile, il faut simplement patienter que l’information entre dans le néocortex. Et ensuite seulement un échange est possible.

Être au service de son hypersensibilité

L’hypersensibilité provoque un sentiment d’exclusion de la vie en société (au sein de la famille, dans la scolarité, dans la vie sociale…) 

Pour se fondre dans la masse, éviter l’accumulation de critique ou de moqueries blessantes, se sentir accepté ou avoir un sentiment d'appartenance, les hypersensibles rentrent malgré eux dans un moule en mettant de côté leur véritable nature.

Dans ce sens l'évolution saine vers l'estime de soi, la confiance et l'affirmation de soi peuvent être compromis.

Les pouvoirs (pourtant très utiles au monde) des hypersensibles sont cachés comme les super héros cacheraient leurs pouvoirs.

Ils sont dotés de capacités, de talents et de dons qui ont besoins d'être révélés et pour s’exprimer.

Ils sont dotés d’un mental très actifs avec une arborescence de pensées, d’idées, d’informations qui jaillissent dans leur esprit. L'hypersensible va avoir parfois durant une conversation, un échange un moment d’absence. 

En tant qu’interlocuteur soyez rassuré vous n'êtes ni ennuyeux, ni inintéressant mais vous avez peut-être émis un mot ou bien l’un de ces 5 sens a provoqué un débordement d’idées et donc une absence.

Cette agitation, cette influx d’information, dans la tête met en lumière l’un des super pouvoirs : La créativité. 

L'empathie

Les hypersensibles ont une faculté de capter, de percevoir ou d’absorber les émotions et les énergies des autres tels une éponge. 

L’empathie est une sensation pouvant être énergivore et peut les affecter. Lorsque l’empathie est bien apprivoisée et utilisée de façon appropriée, elle est très utile dans notre monde. En l’utilisant comme une force elle a une aptitude à reconnaître les bonnes ou les mauvaises intentions des gens sur eux, de ressentir les situations dans lesquelles ils ont décidés de s'aventurer ou même d'établir des projets sur le plan du don de soi. 

Combiner avec la créativité, un autre pouvoir est mis en lumière l'intuition.

L’intuition

Conscientiser et accueillir cette petite voix qui insuffle des idées, des conseils ou quel chemin à emprunter ; l’intuition est la voix du cœur. Tenir compte, écouter, faire confiance à votre intuition permettra à vivre la vie sereinement. 

L’intuition est un guide, une boussole de la vie.

La combinaison Créativité-Empathie-Intuition est la clé du trésor caché de la vie, pas besoin d’aller chercher le trésor à l'extérieur, il sommeil en nous.

Être responsable de soi, prendre soin de ses super-pouvoirs

Pour les cultiver et les nourrir ces supers pouvoirs, cités précédemment, et afin qu’ils grandissent et évoluent sereinement, il est important de tenir compte de ses besoins, de son rythme et de son environnement.

Le mental d’une personne hypersensible est dans le contrôle permanent avec des pensées actives et obsessionnelles. 

Très perfectionnistes et à l'affût du moindre détail afin de prendre la meilleure décision, les hypersensibles rencontrent des difficultés à lâcher prise, à profiter du moment présent, et même prendre le temps d'apprécier le travail qu’il a fourni. 

La méditation est un bon exercice permettant à déposer le mental, vivre l’instant présent. Le dessin, la danse ou marcher dans la nature permettent de lâcher-prise plus facilement.

Ces exercices vont vous activer de nouvelles compétences et même vous amener vers de nouvelles rencontres. 

Mettre son corps en mouvement est indispensable pour  lui offrir force et tonicité et ainsi circuler l'énergie du mental dans tout le corps.  Se mouvoir nous amène à alléger le mental. 

Les hypersensibles peuvent être facilement envahi par leurs propres émotions et ainsi que ceux des autres. Une hyperémotivité comme la peur peut provoquer une difficulté de dire non, être facilement embarqué par l'agressivité d’une colère, même la joie d’une bonne nouvelle peut avoir au regard des autres d'une “bonne comédienne” ou “elle en fait un peu trop”. 

J’aime rappeler parfois qu’une émotion n’est ni négative ou positive, elle se vit de manière confortable ou inconfortable. Une émotion est un mouvement qui se passe dans le corps et est fluctuante dans la journée. D’un moment nous pouvons passer sur la journée de la colère à la joie en un instant en fonction de ce que l’on perçoit à l'extérieur de nous. 

Une émotion nous transmet un message

L’émotion ne se gère pas comme on pourrait gérer son compte bancaire, une émotion on l'accueil. Si on ressent par exemple la peur, cette émotion a besoin d’être reconnue, de prendre sa place dans le corps et d'être localisée (gorge, ventre...).

Honorez votre émotion comme vous honorez votre enfant ou une personne que vous aimez.

L’action de l'accueil est une méthode amenant à la libération émotionnelle, c’est un challenge qui permettra d'enquêter sur le cause et donc de comprendre, de grandir et de vous connaître encore mieux dans votre chemin de vie. 

Plus nous fuyons nos émotions, plus grande sera la souffrance car elle reviendra tôt ou tard de façon démesurée.

La réceptivité par les 5 sens de l’environnement, appelée aussi hyperesthésie, est parfois désagréable et dérangeante pour les hypersensibles tels que le bruit de mastication du voisin de table, une étiquette d’un vêtement qui gratte trop fort, une odeur très puissante qui empêcherait de se concentrer. 

Un exercice de respiration tel que la cohérence cardiaque est un outil permettant non pas d’éliminer mais plutôt d'appréhender les mouvements extérieurs sereinement. 

Le pouvoir de l'hyperesthésie amène à s'émerveiller de la nature, à reconnaître les bruits des oiseaux, à apprendre à apprécier le moment présent la beauté des paysages autour de soi. Les détails d’une œuvre, de la nourriture que vous dégustez. Ces facultés rempliront votre cœur de bonheur.

Pour conclure, si vous vous êtes reconnus à travers cet article et que vous avez le sentiment d’être des extraterrestres, et bien voyez les choses sous un autre angle, vous êtes des êtres extras. 

Prendre soin de ses supers-pouvoirs est l’apprentissage de toute une vie donc pas de pression, Rome ne s’est pas construite en un seul jour. Soyez doux et bienveillant avec vous-même.

Donnez-vous l’autorisation de reconnaître vos besoins et d’y répondre. De vous entourer de bonnes personnes, qui vous reconnaissent et vous acceptent tel que vous êtes.

Entre hypersensibles, l’union fait la force.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.